IMG_3398

Billet du lundi 28 décembre 2015.

IMG_3398

                                                               La connasse existe, je l’ai rencontrée !

Ça ne loupe pas, à chaque fois que je prends l’avion, j’y ai droit.

C’est mon karma… Je fais dans la connasse, comme d’autres font dans la morue.

En générale je la vois arriver de loin, avec ses 32 dents dedans et 32 dents dehors, compléments indispensables d’une bouche démesurée et toujours cette angoisse de voir sa mâchoire se décrocher dès qu’elle l’ouvre.

Ajoutez-y une façon de parler en anglais comme en français un peu grave, trainant sur les voyelles, comme les ti vieux qui trainent leurs charentaises sur le sol, c’est obsédant et stressant …

Et là pas de chance, elle rencontre son pendant version vieux beau, un ami de ses pârennnnnttttts.

– OOOOOOAAAAAHHHHH Ma chérie, ohhhhhh tu peux pas rester là…je vais voir si il reste une place en business…

– Oh non tout est booké, j’ai essayé, restaient des places qu’en eco premium alors bon, pas le choix…

Toi t’es là comme une conne toute contente de ton eco machin, ça te re-cadre tout de suite…

C’était à celui qui montrerait le plus ses dents blanc fluo…Eteignez les néons pitié… !!!

Ça parle fort,

Ça raconte sa vie pour que tout l’avion sache que ça fait deux ans qu’elle vit à new york et même si c’est géniââââââââllll, bon les parents, la fâââââmillleeee.
Ah oui parce qu’en plus ils se reproduisent… ?

. ouiiiiiiieeeee tu comprennnnnnds je pars à Môôôôôriiiiiiiiiccccceeee avec les parennnnnttttts…On dit pas « ile maurice » c’est pour les beaufs,  entre initiés on a des codes

Ça dit du mal de ses potes avec un humour souvent limite,

C’est mal élevé,

Ça vous passe devant sans un pardon,

Ça s’installe en vous montrant qu’elle connaît tous les boutons du gros navion,

Ça s’agite l’air débordé,

Ça sort son ordi qu’elle ouvrira avec force soupirs, toujours débordée.

Elle ne tape pas sur son clavier, elle le frappe, je l’entendais gémir, pauvre clavier.
Ça dort quand tout le monde est au taquet et se réveille quand tout l’avion dort, fait un maximum de bruit, pousse encore et toujours des soupirs de femme surbookée, ouvre un sac qui contient je ne sais combien de fermetures éclair, ferme ouvre ferme ouvre ferme ouvre……
J’étais à deux doigts de lui prendre son P…… de B… de M… de sac à la C.. et de le jeter par le hublot, mais l’hôtesse m’a dit non, on peut pas ouvrir, sinon vous pensez bien….en jetant un regard noir à la connasse.

Je sentais bien que les gens autour de moi étaient compatissants, il y en a même un qui m’a dit « good luck » on se sent moins seul quand même.

Comment ça c’est terminé ?

Y’a un mec qui dans son sommeil  a dit « oh ta gueule »….un énorme soupir a été poussé par l’avion et ses occupants…On ne l’a plus entendue, ce qui ne l’a pas empêchée de me monter sur les pieds en me passant sous le nez quand on est sorti de l’avion!

La connasse n’est pas une légende, elle existe, je l’ai rencontrée…
J’aurais préféré rencontrer le père Noël, mais bon….

ELLE EST PAS BELLE LA VIE !

IMG_3622

Tribu-lation…en rouge et blanc !

IMG_3622

        Joyeux Noël

IMG_4231

La Pavlova en préparation

IMG_4271

                                                             La pavlova terminée, gros succès !

IMG_4256

Mr Coton et la dinde….On parle de celle sur la photo pas de moi !

IMG_4304

En rentrant un soir…la place de la concorde presque vide et elle…la Grande Roue des Tuileries affichant avec insolence ses couleurs !

FullSizeRender (34)

Vitrine du fleuriste…Je me demande si ça n’est pas Nowelllll !!!!

IMG_4307

                                                                       Bouquet de tulipes !

FullSizeRender (29)Qui veut un bonbon ?

 

 

 

 

 

 

 

Qui veut un bonbon ?

FullSizeRender (30)

IMG_4323

La table du salon couleur Noël !

FullSizeRender (33)

                                                        Mr Coton dans la vitrine du toiletteur….

                         

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

veuve avatar blog

Veuve Mode d’Emploi….

 

EXTRAIT….

veuve avatar blog

                          AVANT-PROPOS

Appeler un livre « Veuve, mode d’emploi » peut prêter à confusion.

Je vois sur vos visages, une petite lueur d’espoir…Nannnn… je préfère vous prévenir tout de suite, laissez tomber la lueur.

Ce livre, ne donne pas, de trucs imparables et indétectables pour se débarrasser d’un conjoint gênant.

Ni la liste des meilleurs avocats de France et de Navarre, qui transformeraient, aux yeux d’un groupe de jurés mormons, la pire des Marie Besnard, en agnelet qui vient de naître.

Ça n’est pas non plus, le manuel de la parfaite maîtresse de maison, qui saurait répondre à toutes vos attentes :

– Tu n’aurais pas une de tes petites recettes, discrète, pour…

– Mais bien sur ma chérie….Qu’est ce qui te ferait plaisir ? Du rapide ? De l’efficace mais indétectable ? Du définitif ou du provisoire ?

Ce livre, ce manuel de la parfaite veuve, ou de la veuve parfaite, en mode Bree Van de Kamp, est juste, une petite bulle d’air frais, pleine d’humour et de tendresse.

Dans un monde qui peut parfois nous sembler hostile lorsqu’on est confrontée….quel mot délicat pourrais je employer, pour ne pas vous choquer ? Le départ, l’absence, la liquidation, le décès ou le Dcd ….LOL…façon texto, l’assassinat, la disparition, de votre compagnon.

Il serait bon, lorsqu’on est confrontée à tout ce que je cite à l’étage du dessus, que vous puissiez vous plonger dans ce petit manuel. Façon bain moussant, pétillant, et réconfortant,

qui vous laissera le cerveau, aussi doux que la peau d’un bébé.

Le but de ce livre ?

Vous redonner du rose aux joues,

Vous faire rire malgré les larmes,

Vous tenir la main pour vous accompagner sur le chemin d’une vie, qui ne sera plus tout à fait la même, ni vraiment une autre.

À suivre…..

 

IMG_5348

Billet du lundi 21 décembre 2015

 

IMG_5348

 

Je vous souhaite à tous des fêtes de fin d’année, joyeuses, impertinentes, folles, surprenantes, dansantes, chantantes, légères, froufroutantes, lumineuses, heureuses, étonnantes, virevoltantes, clignotantes, gourmandes, sucrées, salées, pleine de bulles, de cadeaux grands et petits, pleines de petits mots doux, d’étoiles.

Faites vous un merveilleux cadeau en prenant le temps d’apprécier chaque instant, la présence de ceux que vous aimez, prenez le temps de vivre pleinement chaque infime parcelle de votre vie.

Je vous souhaite de tout mon cœur des moments intenses de partage, d’amour et d’amitié.
Bree

 

 

 

 

 

IMG_3990

tribu-lations..le retour…Paris

medocs

Le retour sur Paris est déjà moins festif !

Un rhume, plus de voix, ça repose l’entourage,  mais pas facile de travailler..En même temps je discute rarement avec mon ordi. il a un petit côté borné et fermé.

En mode tisanes et tout le reste…

FullSizeRender (14)

L’Incontournable sapin du Rockefeller Center…Comment ça vous ne le voyez pas ? Regardez bien tout en bas….

 

IMG_3785 (1)    IMG_3767 (1)      IMG_3769 (1)

SOS Fantômes…….

IMG_3553

Au détour d’une rue, STREET ART.

FullSizeRender (19)

On dirait un bijou….

FullSizeRender (21)

Parking du Père Noël…..

FullSizeRender (20)

Fanny en haut de la Freedom Tower…la photographe photographiée.

IMG_3990

Dans le vide ou presque…Freedom Tower…Impressionnant

FullSizeRender (22)

Superbe journée chez mon amie Joyce. La cérémonie du thé.

FullSizeRender (24)

L’Empire State. Mon repère dans New-York. Les bureaux de Fanny y sont.

FullSizeRender (23)

Sur une porte d’entrepôt…On faisait la queue pour Sleep no more. Une façon d’être dans l’ambiance..

FullSizeRender (6)

De chez Fanny, il faisait tellement beau ce jour là qu’on se serait presque cru au printemps…

IMG_3867 (1)

Soirée déco du sapin chez Fanny…

Et voilà, de beaux souvenirs. J’ai toujours beaucoup de mal à rentrer mais il faut bien repartir pour revenir…See you soon…En mars !!!!!

 

FullSizeRender (7)

Je me suis amusée à écrire mon prénom avec tout ce que je trouvais avec les lettres de l’alphabet dans tous les magasins où je passais…tasses, verres, assiettes etc…..On marque son territoire comme on peut !

IMG_3547

Billet du lundi 14 décembre 2015

 

mug every day is...

 

 

 

 

 

 

Lorsque j'étais enfant et que je me prenais les pieds dans une embuche, une déception ou tout autre petit "malheur" d'une petite fille de français moyen - comme disait la chanson - mon père avait deux phrases pour  me remettre les

idées en place.

"Tête haute jeune-fille, regarde du côté où il fait beau et avance sans discuter."

OU

"Ça t'apprendra à vivre, la prochaine fois tu sauras !"

Bon ben ça c'est fait. Il est vrai aussi que je suis d'une génération élevée sans fioritures, avec amour certes, mais efficacement.

J'avoue à ma grande honte, que j'aimerais parfois, que les leçons soient moins douloureuses, ou moins...enfin plus....vous voyez ce que je veux dire...

Cette phrase "tout ce qui ne tue pas, rend plus fort" a le don tout particulièrement de me hérisser les poils, enfin ce qu'il en reste je suis une killeuse à ce niveau là, mais c'est pas le sujet...Quoique si je vous disais...Nannn une prochaine fois...

Pourquoi faut il passer par le pire pour comprendre les choses?

Pourquoi sommes nous à ce point, pour la plupart d'entre nous, hermétiques aux conseils, avertissements?
Pourquoi nous faut il passer par la case "Aië" pour comprendre un truc?
Hein? Pourquoi?

Perso j'ai quelques idées sur le truc mais si VOUS avez des réponses, je prends !

Elle est pas belle la vie !!!

IMG_3547

veuve avatar blog

Veuve mode d’emploi..fin de l’interview

veuve avatar blog

Q – Quand doit sortir votre livre « Veuve mode d’emploi »

B – Si tout va bien, fin janvier.

Q- Où pourra t-on le trouver?
B – Sur Amazone. En version Livre et en version tablette, mais peut être que d’ici là il y aura d’autres possibilités.

Q- Grand moment ?
B –  Oui évidemment, voir l’aboutissement d’un projet est toujours un moment important et un peu stressant. On se demande comment il va être reçu?

Q- Avez vous d’autres projets?

B – Oui. Un autre livre qui est déjà en gestation. Une pièce de théâtre qui s’appelle « petits jeux entre ennemis » en préparation. Et je finalise l’écriture de ma dernière pièce.

Q- Vous n’arrêtez pas ?

B – Disons que je suis bien occupée. Avoir des projets est une façon pour moi d’être dans la vie. Ne rien lâcher. Faire de sa passion son métier n’est pas donné à tout le monde et j’en apprécie chaque jour la chance.

Q – Donc on se dit à bientôt ?

B – Oui à très bientôt.

La semaine prochaine extrait de « veuve mode d’emploi »

FullSizeRender (40)

Tribu-lation en mode Noël à NYC….

FullSizeRender (38)

FullSizeRender (43)de sapin de Noël en sapin de Noël

FullSizeRender (22)     FullSizeRender (15)    FullSizeRender (3)

de Christmas window en Christmas window, de déco en déco, me demande si ça n’est pas trop beaucoup trop….j’ai rêvé que j’étais attaquée par un bonhomme de neige géant…

IMG_3525

Il faut dire que la veille en faisant le sapin avec Fanny un mini bonhomme de neige m’a échappé des mains et s’est éclaté à mes pieds sous le regard courroucé de ma fille…mais heuuuuu…je me demande si mon âme d’enfant ne prend pas trop souvent le dessus….

IMG_3867

 

J’ai encore de quoi alimenter mon blog pendant les mois à venir…….

 

 

 

 

VOUS ALLEZ, NOUS ALLONS NOUS SUIVRE

Billet du lundi 7 décembre 2015

IMG_1549                                                           Vous allez, nous allons nous suivre.

Vous en lisant mon blog, moi en lisant vos commentaires. Notre relation sera, je l’espère amicale, il se peut cependant que parfois nous ne soyons pas du même avis.

Normal, toute relation est faite d’échanges, de contradictions, de propositions, de discussions, d’affrontements sinon il faut bien se l’avouer ça ne serait pas drôle et pas passionnant.

Donc, rien ne vous empêche de me donner votre avis je le lirai avec grand plaisir mais rien ne m’empêche de ne pas le suivre !

Elle est pas belle la vie !!!!

veuve avatar blog

« Veuve mode d’emploi » …interview suite…

Partie 2 ……..

veuve avatar blog

Q – Pourquoi ce titre « veuve mode d’emploi » ?

B – A un moment donné je me suis demandée si n’y avait pas un manuel de la parfaite veuve. J’ai vraiment cherché. Il y a tellement de choses à faire, à gérer, de gens à rencontrer, des listes de papiers administratifs à régler, qu’on finit par ne plus savoir si on va dans le bon sens, dans NOTRE bon sens.

Q – Pourquoi « NOTRE bon sens » ?

B – J’ai été frappée, réellement, par le nombre de gens qui profitaient de la situation. Et pour qui « leur »intérêt était une priorité, alors qu’ils sont censés nous aider à régler certains problèmes ou nous aider à aborder certaines choses. Mais non, l’empathie ne fait pas partie de la règle du jeu. On est loin du compte !

Q – Vous leur en voulez ?

B – Oh non !!!! Quelle perte de temps, d’énergie.
J’ai préféré en faire un livre. D’ailleurs, je profite de cette occasion pour les remercier. C’est grâce à eux si ce livre existe. Comment leur en vouloir ?

 Q – Vous avez des regrets ?

B- Par rapport à quoi ?

Q- Certaines réactions, commentaires ?

B – Ah ça !!!! A votre avis ? Mais c’est comme pour tout, il y a toujours 50/50, on n’est pas totalement innocent et les autres totalement coupables.
Je n’ai pas vraiment facilité les choses, je le reconnais volontiers. Les gens imaginent vos réactions par rapport à leur propre vécu, leur propre imaginaire. Ils pensent sincèrement que ce qui est vrai et bon pour eux l’est pour nous. 

Q – On ne choisit pas !

B – Non. Et contrairement aux idées reçues on ne réagit absolument pas comme on peut éventuellement imaginer. Si on peut s’imaginer quoique ce soit dans ce genre de situation.

Q- Pourtant vous saviez ?

B – Savoir et accepter ce n’est pas tout à fait la même chose. J’étais terrorisée, paniquée, je ne pouvais pas, je ne voulais pas imaginer ce qui allait éventuellement arriver. Imaginer c’était accepter.

Q-Passer par un livre c’était indispensable ?

B – Vitale !!!!

On se retrouve bientôt pour la suite de ce questions-réponses.