IMG_6708

Billet du lundi 25 avril 2016

IMG_6708

                                                                Silence !!!!  Les comédiens jouent !

Bree le retour et une des premières choses que je fais quand je reviens à Paris, c’est d’aller au théâtre.
MARIS ET FEMMES ! Quel bonheur cette pièce, excellents comédiens, texte très fin, mise en scène et décor parfaits, seulement voilà ça n’est pas vraiment de ça que je veux vous parler.
Vous allez sûrement vous dire, elle va encore râler et oui on ne change pas une équipe qui gagne !

Je vais beaucoup au théâtre vous l’aurez compris et je suis de plus en plus agacée, le mot est loin de refléter la réalité, par l’attitude des gens.
Je passe sur les bruits de gens qui boivent, ils ne peuvent plus lâcher leur bouteille de flotte, qui mangent des bonbons, qui tapotent sur leur téléphone, qui lisent leurs textos et y répondent, of course, il et vrai que le monde s’arrêterait de tourner si ils n’y répondaient pas dans la seconde.
Bref, tout ça est devenu détails, oui on en est arrivé là, on supporte.

Mais ce que je ne supporte plus, ce sont les commentaires haut et fort, les conversations chuchotées à voix haute….

C’est intrusif, agressif, quelqu’un entre dans mon écoute, trouble mon attention, je perds le fil, je ressens ça comme une véritable pollution de la pensée.

SILENCE ! les comédiens jouent et le public écoute.

Une bonne femme et pas une jeunesse, faisait des commentaires derrière moi, je tourne légèrement la tête dans sa direction et elle de dire, ben quoi qu’est ce que j’ai dit ?
C’est pas ce que tu as dit, c’est que tu dises !!!!! On se fout de ton avis, de tes commentaires.
Mais c’est quoi le problème ? Vous n’êtes pas dans votre salon en train de regarder la télé.

Les gens ne se demandent pas si ils dérangent ? Ils s’en tamponnent le coquillard, s’en battent l’oeil, s’en foutent royalement.Ils pensent que ce qu’ils ont à dire est plus important que ce qui se passe sur scène !
C’est un manque de respect pour les comédiens, ils bossent là et aussi pour les six cents autres personnes autour, encore une fois on est au théâtre !

Heuuu non je ne suis pas une emmerdeuse, c’est juste une question d’éducation !

  • d’éducaquoi?
  • tion !
  • Connais pas

Grosse fatigue !

Je vais déjà de moins en moins au cinéma parce que, les bruits de mastication, des bonbons encore et toujours, les odeurs de popcorn je ne parle même pas du bruit que ça fait parce que là je deviens hystérique,  des bouteilles de pschitt qui font pschitt quand on les ouvre, j’en peux plus, je peux plus.

Donc, j’évite le cinéma ou j’y vais à des heures improbables, mais j’ai pas que ça à faire non plus !

Alors je vous le demande, s’il vous plait, s’il vous plait !  Taisez-vous !!!

Bon j’ai fini de râler !

A part ça tout va bien. Plein de choses à vous raconter, vous montrer. Contente de vous retrouver.

Si vous avez une soirée de libre, n’hésitez pas allez voir Maris et Femmes ! Mais je suis certaine qu’à un moment ou un autre vous penserez à moi, parce qu’il y en aura toujours un ou une qui fera ses commentaires…

Elle est pas belle la vie !

 

IMG_6479 (1)

Bree et les petits mots…..

 

                                                                       The sound of silence…

Ce qui me frappe le plus ici, surtout dans les oreilles, c’est le bruit.

Musique à tous les étages, dans tous les endroits, voitures, taxis, bus, cars, bateaux, motos, rien ni personne n’échappe au bruit.  Sauf le bord de mer le soir, quand la plage se vide enfin.
Les restaurants sur Ocean Drive sont collés les uns aux autres et chacun y va de son couplet, de ses hurlements musicaux devrais-je dire. On n’arrive même plus à entendre les musiques individuellement, on est dans l’amalgame, dans le « tout pour le prix d’un ».
Le week-end dernier il y avait la gay-pride, c’était bon enfant, drôle, mais au niveau sonore je crois qu’on a battu tous les records.

Pour faire des photos et de vidéos, j’ai du me rapprocher d’une des scènes, enfin surtout des enceintes. J’ai eu la panique de ma vie…La musique résonnait dans ma poitrine avec une telle violence que j’ai cru à un moment que mon coeur allait exploser. Je ne parle même pas de mon cerveau. Mais avais-je encore un cerveau à ce moment précis ?

IMG_6399

 

Vous allez me dire et à juste titre :

  • on ne va pas à Miami si on veut du silence, on va dans la Creuse ou le Gers n’importe où ailleurs.
  • Oui j’entends bien ( enfin de moins en moins depuis quelques temps…)

Mais en fait la vraie question est :

-pourquoi tant de bruit ?

-Le silence est-il si effrayant ?

-La conversation, l’échange, sont-ils  devenus des concepts d’une autre époque ?

-On ne veut plus s’entendre, penser?  Ecouter l’autre ?

-Ne supportons nous plus notre propre compagnie? Ou  celle des autres ?

-Avons nous peur de ce face à face ?

Moi j’aime bien me retrouver seule dans le silence, le calme, faire le vide dans mon esprit, en chasser les mauvaises ondes, les pollueurs, les ‘ça sert à rien », les excités…Mais j’avoue que de temps en temps mon côté fêtard reprend le dessus sur mon côté  » haoummmmm…! »

Mon petit côté Docteur Jeckyll et Mister Hyde

FullSizeRender (31)

Billet du Lundi 11 avril 2016

 

FullSizeRender (31)

                                                                       J’ANNULE TOUT !

C’est en lisant un mail de mon cours de yoga et un article du monde du 4 avril* très intéressant, que j’ai eu envie d’écrire ce post.

Au yoga vous pouvez, comme dans beaucoup d’endroits maintenant, annuler votre cours le jour même, mais 2 heures avant. Un minimum pour donner la possibilité à d’autres de venir. Un petit clic et votre cours est annulé, vous n’avez même pas à inventer une excuse bateau, on clique et basta.

Rien de bien compliqué, mais malgré toutes les facilités que nous avons pour le faire, la plupart du temps personne ne le fait ! Du coup les cours sont censés être pleins et au final, il manque 1/4 des gens. Pas facile de s’organiser dans ces conditions.

Annuler au dernier moment est devenu une habitude, presque une normalité. Un rendez-vous, un cours, une soirée, un café, on tape un texto, hophophop on efface tout et on recommence ailleurs.
J’avoue qu’il m’arrive parfois de voir surgir sur mon téléphone une alerte pour un RV alors que je suis ailleurs en train de faire autre chose et du coup je n’hésite pas à annuler, je me donne bonne conscience en me disant que j’ai pris la peine de prévenir.

*Sylvie Granon, qui dirige l’équipe de neurobiologie de la prise de décisions à l’Université Paris-Sud explique que :

« Si nous ne prenons pas le temps de ressentir ce que nous allons éprouver à la réalisation d’un acte complet, il y a peu de chance pour nous que nous l’effectuions. Si à chaque fois que nous sommes en train d’anticiper, une autre possibilité arrive, alors c’est reparti pour un tour. Les émotions deviennent contradictoires, se brouillent, et il nous est difficile de décider ».

Depuis la naissance des multiples connexions, notre mode de vie a changé, même notre façon de prendre des rendez-vous a changée. Inconsciemment on se dit je prends et on verra bien, j’ai toujours la possibilité d’annuler au dernier moment.
J’ai remarqué ce mode de fonctionnement chez mon fils. Lorsque je lui demande tu fais quoi ce soir ? Invariablement il répond, je sais pas, je vais voir. Tellement de possibilités, de choix. Et parfois tellement, qu’il reste à la maison. Une sorte de « trop c’est trop, beaucoup trop » !

A l’époque du « sans téléphone portable » lorsqu’une on décidait d’une soirée, de courses entre copines ou d’un ciné, on organisait, prévoyait, anticipait, parlait, précisait le lieu exacte, l’heure exacte, combien de temps on s’attendrait, c’était un vrai plan de bataille. On honorait nos rendez-vous, projets, soirées, parce qu’il n’était pas question de fonctionner autrement et surtout parce que ça ne se faisait pas.

On ne lâchait pas les gens au dernier moment, on allait chez le médecin parce qu’il ne nous serait même pas venu à l’idée de ne pas y aller.
Les téléphones auraient-ils changer jusqu’à notre bonne éducation ? Le respect de la parole donnée ?
Je le pense, après ça n’est que mon avis et je le partage avec moi même.

Souvent je me demande, comment faisait-on avant sans portable ?

Sans portable ? Comment ça sans portable ? T’es sérieuse là ? De quoi elle nous parle ?

Elle est pas belle la vie !

*article du monde de 4/04/16 Elsa Faymer

 

 

 

IMG_6043

Bree et les petits mots…….

IMG_6043

                                                                                 NOTHING…
J’aime bien l’idée du nothing !

OK soyons sérieux,  j’ai dit l’idée. Ceux qui me connaissent bien savent parfaitement ce que ce nothing peut déclencher chez moi une vague d’angoisses absolument incontrôlable….

  • et si le nothing était définitif?
  • et si je travaillais plus ?
  • et si je ne faisais plus rien ?
  • et si je ne pensais plus ?
  • et si ….plus d’idées ?
  • et si plus envie ?
  • etc…..etc…..
  • HIIIIIIIIIIIIII ou iHHHHHHHHHHHHHH, mais le résultat est le même !

Le NOTHIING c’est le pire de mes cauchemars….

Je me demande si c’est propre à ce que je fais ? à l’écriture ? Le théâtre ? L’angoisse du vide ? Du « et après » ?
En même temps on parle de « to do « , personne n’évoquait le travail en particulier.
Une to do ça peut être tout et n’importe quoi…

Hummm !!! Une question me vient à l’esprit..serais-je obsédée par mon travail ? Hummmm ????

Nannnnn…??? Si…?

Un peu..beaucoup…passionnément…à la folie  !!!!

FullSizeRender (29)

Tribu-lations……

FullSizeRender (29)

                                                                              Fanny’s flat !

FullSizeRender (28)                                          Empire State !IMG_6085

 Grand central, une gare hors norme !                                                                                                      IMG_6174

FullSizeRender (27)                                                               FullSizeRender (24)

                                                                                                                      Marché d’Union Square

 

IMG_6146                                                Cap beauty, 238 W 10th St, New York, NY 10014    

IMG_6033                                                 Avec Laurence, mon amie et réalisatrice de talent 

IMG_6140  En direction d’IKEA !!!!!!!!Taxi-boat…

IMG_5970

                 On lave son linge  tous ensemble

IMG_6059

 

 

 

 

 

 

le Sadelle’s

FullSizeRender (13)

IMG_6073 Ma Fannette….

IMG_6053

                                                                        Dog fashion week

 

IMG_6199 (1)

     Et pendant ce temps Mr Coton boude

 

 

 

 

 

IMG_5985

Billet du Lundi 4 Avril 2016

IMG_5985

                                                                        Work in progress……

In progress… in progress…on fait ce qu’on peut.

Aujourd’hui il pleut, il fait froid,  il vente, donc journée boulot sans état d’âme.

Travailler ici me donne une certaine énergie, je suis au calme, pas de téléphone, pas d’infos, pas d’intendance, je suis totalement immergée dans le travail, bien concentrée, c’est très agréable.

Une nouvelle pièce, de nouveaux personnages, de nouvelles situations, je m’amuse comme une petite folle.

Je les aime bien mes personnages, j’aime les imaginer, les créer, les faire vivre, je deviens totalement maître de leur destin.

Un petit côté Dieu pas déplaisant ! On se calme Massiot, ça te monte à la tête !

J’avoue qu’ils sont parfois indépendants de ma volonté, ils font ce qu’ils veulent. C’est drôle d’ailleurs cette prise de pouvoir.

Je sens le regard un peu inquiet de Fanny….

  • Ils prennent le pouvoir ?
  • Oui c’est vraiment amusant !
  • Si tu le dis !
  • Si, si, je t’assure.
  • Je comprends pas trop, comment peuvent-ils prendre le pouvoir ? C’est toi qui écrit !
  • Oui, mais parfois j’ai envie de les emmener d’un côté et eux tranquilles, ils partent de l’autre.
  • Ils partent de l’autre ? Hummmm !!! Un thé peut être ? Du sucre , Un lexo ?

c’est vrai que dit comme ça, c’est un peu étrange…En même temps on se connait depuis pas mal d’années avec les enfants ils devraient être habitués à m’entendre dire des trucs bizarres quand je parle de mon travail.

  • OU PAS ! dit Fanny…….

Elle est pas belle la vie !

 

FullSizeRender (12)

Tribu-lation c’est reparti pour un tour…

 

FullSizeRender (12)                                                                                Apéro du soir…..

IMG_5939

 

 

IMG_5935

IMG_5938

New-york en fleurs…….

IMG_5992

Bien évidemment session yoga avec Fanny, Sky Ting Yoga – chinatown – on ne change pas une équipe qui gagne…on y retourne dimanche..

En attendant….dîner à l’Emporio à Nolita, avec mon amie Laurence Vaissière réalisatrice de talent et comédienne non moins talentueuse..et Fanny

IMG_5996                                                   IMG_6033

Et comme on ne s’arrête pas en si bon chemin….le lendemain soir…Dîner dans le superbe, magnifique restaurant « Sabelle’s » Soho..

IMG_6073                                          FullSizeRender (13)

See you soon…..

QUIZ_Les-souris-ne-courent-pas-que-dans-lherbe-aussi-d_5327

Bree et les petits mots….

 

QUIZ_Les-souris-ne-courent-pas-que-dans-lherbe-aussi-d_5327

                                                Ô Rage, Ô désespoir, Ô quenottes ennemies !

Il parait qu’elle va passer…Je la sens un peu dubitative..Paris? New-York?

Elle va peut être envoyer une côpine, une souris des villes qui maîtrise l’anglais.

Depuis quelques temps je me casse les dents, d’aucun se casse le nez, les pieds, moi c’est les dents… je dis bien les. J’en suis à ma troisième…en trois mois, c’est une bonne moyenne.

On a tout essayé, gouttière, yoga du soir espoir, méditation du matin chagrin, bref tout.

Je ne sais pas d’où me vient cette rage, mais il est certain que j’enrage et comme je suis d’une nature vent debout quoi qu’il arrive, jour et nuit, je sers les dents à m’en faire craquer la mâchoire et casser mes quenottes..Je pourrais serrer les fesses tout aussi bien, mais mon corps à fait son choix, les dents ça sera !

Ce qui m’a valu un dimanche de Pâques aux Urgences chez le dentiste.

Je ne savais pas qu’il existait des dentistes de garde, la découverte a été pour moi un grand soulagement, je me voyais mal faire 8h de vol le lendemain, me retrouver à NY bouche ouverte pendant 3 semaines pour éviter une nouvelle casse. Oui, oh c’est bon,  pas de mauvais esprit.
Tout de même je me demande parfois si je ne n’ai pas une dent contre moi….Nannnn…c’est pas mon genre de ronger mon os…