JOYEUX NOËL !!!!

 

 

img_2909

Monsieur Coton se joint à moi pour vous souhaiter de belles Fêtes de Noël.
Que vous soyez, en famille, entre amis, seul parfois, je vous souhaite en ces temps plus qu’agités, une nuit de Noël pleine d’étoiles, de paix et d’amour.

img_2726

Que ceux que nous aimons, qu’ils soient auprès de nous ou pas, soient heureux.

Et je vous souhaite au pied de votre sapin les plus beaux des cadeaux l’amour et l’amitié, les biens les plus précieux.

img_2707

                               

Joyeux Noël

Une bonne vie est une vie qui a du sens – Aristote –

fullsizerender-copie

T’es tranquille dans ton fauteuil, tu te fais une pause, tu bouquines et là, tu te prends la phrase dans le nez.

     « Une bonne vie est une vie qui a du sens » 

Du coup, je me pose la question. Ma vie a t-elle un sens ?

fullsizerender

Mais aussitôt je me dis, toutes les vies ont du sens, ça n’a pas de sens de se poser cette question. Après, chacun en fait ce qu’il veut du sens de sa vie. C’est comme pour tout, il y a autant de sens, que de façon de vivre, que d’humains.

Ce qui fait sens pour toi, ne le fait pas pour moi et inversement. On est dans le schéma habituel.

sans-titre

Conversation entre moi « Bree » et moi « ma petite voix intérieure » un rien agaçante je ne vous le cache pas…..

  •  Sa vie n’a pas de sens !
  •  ça ne te regarde pas…
  • OK OK..mais quand même…
  • tu te tais..
  • OK OK…c’est pourtant dommage..Non ?
  • Encore une fois ça n’est pas ton problème !
  • OK ! Juste une question ?
  • ENORME SOUPIR….Quoi ?
  • Elle a quand même un sens leur vie ? Tu vois j’ai souvent croisé des gens, qui n’avait qu’un intérêt limité pour la vie. C’est une véritable angoisse pour moi, quelqu’un qui n’aime pas la vie, ou qui n’en fait rien, ou qui subit…Ma maman était comme ça, je ne la comprenais pas vraiment et elle ne me comprenait pas du tout. Mon enthousiasme, ma vitalité, mes rires, ma foi dans la vie, lui ont souvent fait dire   » je ne te comprends pas ». Je n’avais qu’une envie c’était de lui transfuser mon amour pour la vie, donner sens à sa vie, je n’y suis pas arrivée. C’est peut être de là que je tiens mon syndrome du sauveur…?
  • Peut être. Peut être aussi que c’était ça le sens de sa vie faire de toi son contraire !
  • Peut-être….Mais c’est quoi une bonne vie ? C’est comme venir d’une bonne famille, ça veut dire que les autres sont mauvaises ?

Je devrais arrêter de mouliner de temps en temps, ça ferait du bien à tout le monde et surtout à moi !

Bonne journée…..

fullsizerender

En mode « japonisante »

 

japon                                                   Photo Alix M.

Après un week-end très très très fatigant, une soirée-nuit au Manko en mode « mouve ton body »  jusqu’au petit matin,

img_2693Le bar du Manko..avenue Montaigne…juste avant le rush

Un samedi actif avant de m’écrouler lamentablement et un dimanche d’apprentissage et de rencontres..Bref après toutes ces activités physiques et intellectuelles, je me dis qu’un peu de détente me fera le plus grand bien. Repos pour moi est synonyme de massages, soins, en mode je suis une princesse….j’ai donc essayé…pour vous…et pour moi :

THE  soin du visage……

le lifting manuel japonais pour le visage

J’en ai essayé des massages, rituels, soins, je suis une adepte, j’ai une  très grande connaissance du sujet. Mais là j’avoue….sur le cul Lulu…Oui, je suis très intime avec moi-même, je me permets certaines familiarités…

C’est un très grand moment. Je me suis quand même posée la question, mais combien sont-elles?  La dextérité, la douceur, la puissance, tout est réuni. Vous ressortez de là, le visage, moins lourd, moins marqué, lissé, reposé, tonique, éclatant, lumineux, moi qui avait plutôt petite mine ces derniers temps..Suis toute guillerette !

Mon dévouement étant sans limite, si si il faut le reconnaître,  prochainement, j’essaie le rituel pour le corps..

je vous donne ses coordonnées, vous verrez elle est top et adorable. Après vous faites ce que vous voulez….

  • www.beautyenergybooster.com
  • contact@beauty-booster

Comme je vous le disais je suis dans ma période « japonisante »

Détoxe soin japonais sans vernis

Un petit rituel pour mettre nos ongles au repos, avant de les mettre en mode Noël !!

fullsizerender-1

ça se présente sous cette forme…On ressort avec les ongles, roses et brillants, très brillants, ça dure un bon 10 jours.

J’ai découvert ce soin avec SIMONE c’est une application que j’ai sur mon phone.

Avant, pendant, après les fêtes vous avez le choix…C’est aussi une idée de cadeau…..moi je dis ça…vous connaissez la formule.
Bonne semaine,  certes pluvieuse, mais moins polluée on ne peut pas tout avoir…

 

 

 

 

Change-toi ! Moi je veux bien.. mais en quoi ?

 

fullsizerender

Change, change-toi, change tes habitudes, tu verras ça sera moins douloureux.

Essayer encore et encore de se changer, OK, mais le fond, la base, ce qu’on est, ne restera t-il pas ce qu’on est ?

Se changer, moi je veux bien, mais en quoi ?

En règle générale ce genre de questionnement arrive lors d’une secousse, pas forcément un tsunami. Une petite secousse est parfois amplement suffisante pour nous faire réagir, une goutte d’eau qui fait déborder la cruche que nous sommes…..

On se dit, je dois changer quelque chose, quelque chose qui fera que plus jamais, je ne subirais cette perte, cet affront, cette trahison, cette situation…

Mais comment savoir ?

  • Si ce nouveau changement nous sera bénéfique ?
  • Comment savoir si il nous apportera LA solution ?
  • Changer c’est faire le contraire de ce qu’on faisait?
  • Changer c’est penser autrement ?
  • Changer c’est agir autrement ?
  • Peut-on réellement changer ?

Il n’y a pas un jour où l’on ne perd pas quelque chose. La vie est un défilé incessant de pertes :  idées, espoir, confiance, boulot, personnes, amitié, amour, ses clés.

A chaque perte sa solution, pour mes clés j’ai trouvé une solution, un truc qui sonne quand je demande à mon tel où sont mes clés…Mais comme je perds aussi mon tel, il me faudrait un truc pour trouver mon téléphone, qui lui même trouvera mes clés…Grosse fatigue.. Mais, revenons à nos habitudes, vous allez me dire, et à juste titre, qu’on ne change pas sa vie parce qu’on perd ses clés tous les jours? Allez savoir ?Je suis certaine que la psychanalyse trouverait une explication…

Pour changer, bien souvent on commence par changer des habitudes. On se dit ça sera moins difficile que de changer de vie.

Il parait qu’il faut 21 jours pour changer une habitude. Pourquoi 21 ? ça je vous laisse chercher.
A mon humble avis, je pense que cela dépend surtout de l’habitude qu’il faut changer. Mais soyons méfiants, les petites habitudes ont parfois la vie dure, ne pas les sous-estimer.

Je suis une lève-tôt, j’ai un vrai cérémonial, une espèce de parcours fléché. Le moindre grain de sable me met la tête à l’envers.

Dernièrement, j’ai remplacé une habitude par une autre. J’ai voulu m’obstiner, me concentrer sur cette nouvelle habitude, la faire rentrer dans mon cérémonial. C’était un peu comme faire entrer un cercle dans un rectangle ou le contraire, mais comme je suis une bourrique, j’ai mis du temps à lâcher.

Ce changement impliquait l’oubli et cet oubli ne faisait que marquer encore plus l’absence. Il m’a fallu prendre en compte l’impact émotionnel, ce que je n’avais absolument pas fait, je ne voyais pas le rapport…avec une habitude.

Une habitude n’est pas un truc inoffensif, faut pas croire. Les habitudes sont tricotées à partir d’un tas de petites choses. On peut y trouver de l’amour, de la tranquillité, une sécurité, un geste rassurant, un souvenir, une preuve de notre existence, que sais je encore…ça dépend de chacun d’entre nous.

Du coup, pour adopter cette nouvelle habitude dans mon cérémonial du matin, il a fallu prendre une nouvelle habitude : celle de me poser la question :

Es-tu réellement celle qui peut changer ça ?

Le changement c’est pour maintenant ? Hummmm c’est pas gagné !

 

 

Ma vie sans lui….

img_2484

Nous avons été séparés brutalement, sans préavis, un intrus est entré dans notre vie et tout a volé en éclats.

Des jours à essayer de palier l’absence.
Des jours à essayer de casser des habitudes.
Des jours à y penser, avec un pincement au coeur.

Et maintenant que vais je faire? Maintenant que tu es parti…Je m’égare…je regarde mes mains, je ne sais plus comment faire sans lui.

J’essaie de me rappeler.
C’était comment sans lui ? Je ne sais plus.
Comment je faisais sans lui ? Je ne sais plus.
Et si il ne revenait plus du tout ? Je ne sais plus.

Au départ,  notre relation a été un peu compliquée.  Je ne savais pas trop comment agir, ni comment communiquer. Chacun restait sur ses gardes. Pas de vraie méfiance, juste une méconnaissance de l’autre, petit à petit on s’est apprivoisé.
Et puis 5 ans plus tard tout a explosé, façon puzzle.
Un imposteur, un geste malheureux, un « oui » dit légèrement, trop légèrement, un petit clic et un grand choc ! Et….

NOIR ! Total, définitif.

Le moment de sidération passé, je ne pensais qu’à une chose, reprendre le dessus.

Mon fils a été parfait. Il nous a aidés, nous a reconnectés, nous a rassemblés.

Il a eu du mal, je ne vous le cache pas, rien ne se fait facilement. On le savait. On connaissait les difficultés qui nous attendaient, on savait qu’on risquait de perdre beaucoup. Mais à aucun moment on a lâché.

Bien sur il y a encore quelques hésitations, il nous manque encore des petites choses, certaines ont pris une drôle d’allure, d’autres n’existent plus, mais bon en gros, ça va.

Et hier, le Bonheur.
Celui de poser mes mains sur lui, de le regarder, de retrouver notre complicité, ma confiance, il ne me lâchera plus, je le sais, nous deux c’est à la vie à la mort !

img_2486J’ai retrouvé mon ordiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!!

Bonne semaine, à très vite !