Trouver l’amour quand on est sénior !

reverbere noir et blanc

Petit square pour les amoureux – New-York-

En ce joli jour de la Saint Valentin, il était de mon devoir (oui je suis investie d’une mission) d’exprimer mon agacement…Depuis que je suis séniore, j’ai vraiment l’impression de faire cas désespéré. Je suis un peu fatiguée de ces pubs qui tombent sur mes comptes, mails, facebook et Cie. Alors évidemment aujourd’hui j’ai eu droit à :

TROUVER L’AMOUR QUAND ON EST SENIOR 

https://youtu.be/NEPxdrQtakQ

Good morning Mister Pills, votre mission, si vous l’acceptez, est de trouver l’amour, mais attention, pas pour n’importe qui, pour des……..SENIORS 

si vous ou l’un de vos co-équipiers est pris, blessé ou tué lors de cette mission, l’agence niera toute complicité de notre part  dans cette entreprise.

Cette mission est sûrement l’une des plus difficiles de votre carrière. Les risques sont importants…alors n’oubliez pas de faire compléter la liste ci-dessous par les candidats ça sera votre seule et unique protection contre les accidents auxquels vous devrez faire face.

  • Avez- vous fait votre examen contre le cancer de la prostate ?
  • Avez vous fait votre coloscopie ?
  • Avez-vous une tâche noire devant les yeux ?
  • Avez vous fait votre mamo ?
  • Avez vous fait votre frottis ?
  • Votre radio des poumons ?
  • Vos analyses de sang ?
  • Test d’effort ?
  • Echo cardiaque ?
  • électrocardiogamme ?
  • Densitométrie ?
  • Avez-vous du cholestérol ? du diabète, de la tension,
  • prise de  poids ?
  • Vous fumez ?

Si il y en a un qui a une majorité de non il faut absolument approfondir les recherches. Pas question qu’il ou elle passe au travers des mailles de notre filet.
et si on ne trouve  définitivement rien, cherchez le cancer qui risque de vous tomber dessus dans quelques années. Ce qui vous permettra de bien nous l’angoisser et de lui pourrir les années qui restent.

FAUT les mater ces p’tits comiques ! LA VIE n’est pas une rigolade, à leur âge ils devraient le savoir.

  • Parlez leur convention obsèques
  • fauteuil qui s’installe dans les escaliers,
  • la baignoire avec porte.
  • et leur rappeler qu’l n’y a plus de distraction, d’oublie, mais de futur Alzheimer.

Et si les candidats potentiels insistent dans leur demande dîtes leur :

Y’a un âge pour tout, le votre est celui de la résignation, des comptes, des bilans , des maisons de retraite et j’en passe..et pas de l’amour !!!

 

BONNE CHANCE ET BON COURAGE A VOUS – CE MESSAGE S’AUTO DETRUIRA DANS LES SECONDES QUI SUIVRONT L’OUVERTURE DE CET ARTICLE !

En même temps moi perso je demande rien, si on pouvait juste me considérer comme quelqu’un qui ne fait pas cas désespéré, ça m’irait bien, après…j’aimais bien les rencontres à l’ancienne, celles qui arrivaient comme ça au hasard, l’amour à l’ancienne…enfin je parle pas des positions, à la pépère ou à la missionnaire, ah non, on est quand même passé à autre chose nous les séniors , et croyez-moi, on ne manquent pas d’imagination, d’esprit d’entreprise et d’équipe.

Et puis entre nous qu’avons nous à perdre ? Pensez, on est sur la dernière ligne droite, alors luttons, c’est la lutte finale !

Sur ce…. belle Saint Valentin à tous !!!!!

Pour que tu m’aimes encore !

 

IMG_3734  Au taquet les fringues, garde à vous ! 

ou le retour de Bree Van de Kamp….

Je me suis lancée, pas trop fort rassurez-vous, dans un grand rangement. Pas un endroit de la maison n’y échappe, mais d’où me vient cette frénésie ? D’un livre

 » LA MAGIE DU RANGEMENT  » de Marie Kondo,

japonaise, organisatrice, rangeuse, une passionnée du rangement depuis l’âge de ses 5 ans ça ne s’invente pas.

Elle fait partie de la nouvelle vague  » les power rangeuses « * 

Lorsque j’ai commencé la lecture du livre de Marie Kondo j’étais un peu sceptique. J’ai fini par me prendre au jeu. Sa méthode est marrante et assez ludique.

J’avoue que parfois, je suis dubitative : parler aux vêtements ou aux objets n’est pas un exercice facile…Je reconnais avoir  une relation forte avec certains objets, mais quand je me suis retrouvée devant mon dressing en grande conversation avec mes fringues, je me suis sentie, space.  Parce que demander à une robe, un T shirt, ou autres….

  • Est ce que tu me fais du bien ?

Faut assumer. J’ai quand même vérifié plusieurs fois que personne ne se trouvait à la maison. . Mes enfants sont habitués à ma fantaisie, mais là, leur inquiétude à mon égard aurait été largement justifiée.

-Mais qu’est ce que je dois faire pour que tu m’aimes encore ? S’est écriée ma petite robe sur laquelle je jetais un regard dubitatif.

Comme je n’avais pas de réponse,  pauve tite mère, je l’ai mise dans un grand sac et je lui ai dit au-revoir…j’entendais ses sanglots au fond du sac, ça m’a fendu le coeur.

C’est dans la salle de bains, où j’ai réalisé que je n’avais pas encore tout à fait le recul nécessaire….

Tout comme Perrette j’avais mon petit pot de crème anti-rides dans les mains, je lui ai posé la question est-ce que tu me fais du bien ? J’ai levé les yeux, j’étais face à mon miroir et là force était de constater que NON ! Je ne pouvais pas me voiler la face, ça m’a foutu un coup au moral, j’ai failli prendre la place de mon pot de crème au fond de la poubelle. Toujours excessive !!!!

Le week-end prochain, c’est décidé, j’attaque la cuisine, HOULA !!!

Par contre une chose à laquelle je ne toucherai pas, bien rangée ou pas, c’est ma bibliothèque, ça, même pas en rêve. Mes livres, je les lis, relis, regarde, touche. Et je peux demander à chacun d’eux est-ce que tu me fais du bien ? A tous je réponds OUI !

Je sais bien que tout cela est une mode. Je reconnais pourtant volontiers les bienfaits du rangement, ça allège la tête,  la maison.  L’article de Peggy Frey est drôle, léger et ça fait tellement, mais tellement de bien par ces temps incertains, froids, et tristounets.  Je me dis que c’est une façon comme une autre de s’occuper. Une playlist agréable pour accompagner le tout et vous serez surprise à la fin de la journée par cette sensation de vous avoir fait du bien.

Si vous avez envie de vous amuser il y a sur instagram un groupe qui s’appelle les

« SHELFIE QUEENS « 

Allez voir c’est…particulier quand même. Vous avez les shelfiesunday, les shelfiesaturday etc…etc…

  • SHELFIE, contraction de shelf (étagère) et selfie.

Rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme.

  FullSizeRender

 

mon instagram : mde_bree_paris,  

* Article « les power rangeuses » Madame Figaro week-end du 11-12/02/17  par Peggy Frey