chronique du Sud….

IMG_8145

Oui, je sais, je vous avais dit après New-York, les chroniques vous viendront du sud.

Mais pour écrire des chroniques encore faut-il qu’il se passe un petit quelque chose et là rien ! Mais quand je dis rien, c’est vraiment rien.

Le soleil, l’eau claire et transparente, le ciel d’un bleu limpide, immuable, pas une goutte de pluie.
Pas une once, un dixième d’once, un soupçon même imperceptible de mauvaise humeur, RIEN  ! Pas de coup de blues même léger, ne serait ce qu’un tout petit soupir de lassitude, RIEN !!  Encore moins de coup de colère, d’agacement, un froncement de sourcil, RIEN !

le grand RIEN. LE NEANT ! La BEATITUDE !

IMG_7528
La beauté de l’endroit, mes amis, cette région pour qui j’ai une tendresse particulière, les cigales qui me régalent, l’odeur des pins, des livres comme si il en pleuvait, des fous rires, des silences, des « c’est l’heure de l’apéro », les amis qui vont qui viennent et toujours cette chaleur.

Les gens heureux n’ont pas d’histoire.
Bon pour vous dire vrai ça ne m’arrange pas trop ce genre de situation, même mon imagination était au repos, pas de réaction, pas un frôlement, pas une idée, l’électro plat,  j’étais dans le SUD ! C’est quand même malheureux, il y en a pourtant des choses à dire, à raconter, à voir, mais rien. Pas envie ! Le repos avec un grand R au grand air…oui bon..ça va…

J’y ai mis pourtant de la bonne volonté  pour vous écrire un petit truc, je vous assure, je me suis même risquée au Casino, à la roulette, où j’ai placé mon jeton pour la première fois sur le tapis, en disant d’une voix timide tout sur le 8….Tout !! un jeton !

FullSizeRender (4)

Bref, je ne sais pas qui a eu l’air le plus ahuri, mon fils, la croupière, mes amis ou moi quand on a dit 8 gagnant, vous avez gagné 36 fois votre mise !!!

Mais qu’est ce qu’elle dit ? Hein ?

Je ne suis pas d’un naturel photogénique, mais là je crois que je bats les records, l’étonnement ne me sied pas du tout !!! Mais pas du tout !

FullSizeRender (3)

Bref vous voyiez bien que j’y ai mis toute ma bonne volonté pour vous distraire, j’ai même failli perdre ma chemise…en même temps perdre sa chemise par cette chaleur….à l’ombre d’un figuier……ne nous égarons pas et pourtant le Sud se prête à l’égarement, aux siestes dans des chambres aux persiennes entrouvertes qui laissent entrer le soleil par petites touches, le sud c’est l’égarement dans la transparence de rideaux blancs, qui flottent doucement au rythme de la respiration de la chambre…..je m’égare définitivement…

Allez mes loulous, c’est 15 Août, aucun rapport mais bon, je vous souhaite une belle journée…avec ou sans égarements..

 

4 Comments

  1. J’aimerais tant te revoir Brigitte et moi je l’aime ta chronique du néant et de la béatitude :-) Bises et bravo pour le chiffre gagnant alors 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *